Des aliments sains et sûrs pour tous !

15.10.2020
limites-maximales-de-residus-dans-un-commerce-mondial-complexe-un-enjeu-pour-lensemble-de-la-chaine-alimentaire

Limites maximales de résidus dans un commerce mondial complexe : un enjeu pour l’ensemble de la chaîne alimentaire

Le commerce mondial ne peut se faire sans l’application de réglementations strictes relatives aux limites maximales de résidus et aux tolérances à l’importation.

Toute l’année durant, les consommateurs européens disposent d’un choix d’aliments assez large, allant des produits locaux aux produits les plus exotiques tels que la papaye, la banane, l’avocat, etc. Une diversité qui est aujourd’hui considérée comme acquise. Le commerce mondial de produits agricoles n’a cessé de croître au cours des dix dernières années. Pour le préserver, tout en assurant la sécurité des consommateurs européens, on établit ce que l’on appelle des limites maximales de résidus ainsi que des tolérances à l’importation pour les produits de protection des plantes (PPP).

Qu’est-ce qu’une limite maximale de résidus (LMR) ?

La LMR est une norme légale inscrite dans le règlement européen 396/2005. Elle indique la quantité maximale de résidus de PPP que peut contenir une culture. Il ne s’agit pas d’une limite de toxicité, mais bien d’une référence pour le contrôle des bonnes pratiques agricoles. Une LMR n’est fixée que s’il a été démontré que le niveau de résidus en question ne présente aucun risque pour les consommateurs. Une limite légale a ainsi été établie pour chaque substance active autorisée d’un PPP ainsi que pour chaque usage et culture reconnus. 
Ladite limite tient compte non seulement des bonnes pratiques agricoles prescrites sur l’étiquette, mais également des habitudes alimentaires des différents groupes qui composent notre société (p. ex. les tout-petits et les enfants plus âgés). De plus, de larges marges de sécurité sont appliquées.

Qu’est-ce qu’une tolérance à l’importation (TI) ?

Si aucune LMR n’est d’application parce que la substance active concernée n’est pas (ou plus) autorisée dans la culture concernée en Europe, il est possible de demander l’établissement d’une TI pour permettre malgré tout des importations vers l’Europe. Bien sûr, une TI n’est envisageable que si la substance qui n’est pas (ou plus) autorisée ne présente aucun risque pour la santé publique ! Les TI sont elles aussi fixées en vertu du règlement 396/2005, sur la base des mêmes normes de sécurité que pour les LMR. À l’instar des LMR, la limite de la TI se fonde sur les bonnes pratiques agricoles, mais cette fois-ci du pays exportateur non européen. Cette norme aussi tient compte des habitudes alimentaires des différents groupes de la société.

Une TI ne peut être établie qu’à condition de respecter les exigences européennes d’évaluation, notamment l’évaluation des risques pour les consommateurs afin d’assurer la sécurité de ces derniers. Pour cette raison, la consommation de produits importés en Europe dans le cadre d’une TI ne représente aucun risque de santé publique.

Quand établit-on une TI ?

  • Des produits tels que la banane et la papaye sont impossibles à cultiver en Europe en raison des conditions climatiques. Pour autoriser l’importation de ces produits en Europe, il convient donc d’établir une TI pour les PPP utilisés pour traiter ces cultures.
  • En raison des conditions locales (p. ex. les conditions climatiques), les agriculteurs des pays non européens doivent faire face à d’autres maladies et ravageurs nécessitant une utilisation différente du PPP (fréquence, application, dosage) pour protéger leurs cultures.
  • Un produit est cultivé en Europe, mais une substance active spécifique n’y est pas autorisée en raison de l’absence de telle maladie ou tel ravageur.
  • La LMR existante en Europe ne correspond pas à celle du pays exportateur (p. ex. trop faible pour une culture spécifique).
  • La substance active n’est pas autorisée en Europe (ne l’a jamais été ou a été retirée).

Pour conclure, nombre de produits importés en Europe sont des produits qui ne sont pas cultivés à une échelle commerciale ou ne peuvent être cultivés en quantité suffisante en Europe. Songez à certains fruits et légumes, mais aussi au thé, au café, au cacao ou à des cultures essentielles, comme le soja, pour l’industrie agro- alimentaire européenne. Pour importer ces produits, les TI sont indispensables.

La politique européenne actuelle et ses conséquences pour le commerce mondial.

La politique européenne actuelle d’évaluation des PPP (règlement 1107/2009), très stricte et fondée sur le danger, entraîne le retrait d’un nombre considérable de LMR.
Ces modifications des LMR génèrent des incertitudes aussi bien pour les agriculteurs des pays exportateurs que pour l’industrie alimentaire et l’industrie des PPP.
C’est le cas par exemple du riz, dont le processus de transformation pour arriver au produit final que nous connaissons est assez long. Aussi est-il crucial d’appliquer des mesures de transition transparentes et prévisibles lorsque des modifications sont apportées.

La Commission européenne propose de supprimer les LMR et TI pour les substances actives qui ne sont plus autorisées en Europe. Parallèlement, elle a proposé d’autoriser les renouvellements des TI pour ces substances actives dont l’autorisation n’a pas été renouvelée, mais qui seront soumises à une évaluation des risques au cas par cas. Une telle politique est extrêmement imprévisible et entraîne des incertitudes. Or le marché européen constitue un point d’écoulement important pour les produits agro-alimentaires. La situation inverse est aussi vrai : les substances autorisées en Europe (par exemple pour les choux) doivent également être pourvues d’un IT pour les pays vers lesquels nous exportons.
Notre économie étant mondialisée, la libre circulation des marchandises est fondamentale. Une analyse approfondie réalisée par Bryant Christie a estimé l’impact de cette politique sur les matières premières potentiellement concernées au niveau mondial à 70 milliards d’euros.

Il va sans dire, dès lors, que, dans le cadre d’un commerce mondial complexe, les limites de résidus constituent un enjeu pour l’ensemble de la chaîne alimentaire.

Studie: Bryant, C. (2017). Estimation of Potentially Affected Agricultural Imports.

Retour
la-lutte-contre-les-ravageurs-des-vergers--le-projet-proverbio

La lutte contre les ravageurs des vergers : le projet PROVERBIO

Saviez-vous que la Belgique était le 5ème producteur européen de poires ?
6000-enfants-victimes-d-un-accident-lie-aux-produits-chimiques

6.000 enfants victimes d'un accident lié aux produits chimiques

Le SPF Santé publique a développé des kits pédagogiques pour les écoles maternelles et primaires en collaboration avec les éditions Érasmes/Averbode et le Centre Antipoisons.
les-progres-scientifiques-ont-favorise-des-aliments-surs

Les progrès scientifiques ont favorisé des aliments sûrs

Réaction de Belplant sur le rapport de PAN Europe.
les-messages-du-documentaire-zut-detruisent-la-confiance-citoyenne-dans-la-science-et-les-autorites

Les messages du documentaire « ZUT » détruisent la confiance citoyenne dans la science et les autorités

Belplant insiste sur le fait qu’il est essentiel de donner des informations basées sur la science, et non pas sur l’émotion dans ce débat.
position-de-belplant-sur-la-proposition-d-interdiction-d-exportation-de-produits-chimiques-dangereux-en-belgique

Position de Belplant sur la proposition d'interdiction d'exportation de produits chimiques dangereux en Belgique

Des voix s'élèvent pour interdire l'exportation de substances chimiques dont l'utilisation n'est pas autorisée en Europe. La réalité n'est pas si noire et blanche ! D'où une clarification ci-dessous.
des-arrestations-et-1150-tonnes-de-produits-contrefaits-et-illegaux-pendant-loperation-silver-axe

Silver Axe 2022, une opération d’Europol ayant pour but de lutter contre les produits de protection des plantes illégaux et contrefaits

Silver Axe s’est déroulée entre janvier et avril 2022. 10 arrestations ont eu lieu et 1 150 tonnes de produits illégaux et contrefaits ont été saisis.
rapport-annuel-2021-de-la-dg-animaux-vegetaux-et-alimentation-la-protection-des-vegetaux-joue-un-role-important

Rapport annuel 2021 de la DG Animaux, végétaux et alimentation

La protection des végétaux joue un rôle important.
tracabilite-des-produits-phytosanitaires

Traçabilité des produits phytosanitaires

Suite à la pandémie de COVID, à la perturbation de la chaîne d'approvisionnement et à la guerre en Ukraine, il apparaît clairement que la production alimentaire est primordiale pour l'agriculture et l'horticulture européennes.
pourquoi-nos-cultures-meritent-elles-detre-protegees-br-des-aliments-surs-en-suffisance-durables-et-abordables-pour-tous

Parties prenantes découvrent : Pourquoi nos cultures méritent-elles d’être protégées ?

Des aliments sûrs, en suffisance, durables et abordables pour tous.
le-nouveau-reglement-europeen-sur-l-utilisation-durable-des-produits-phytopharmaceutiques-doit-inclure-l-innovation

Le nouveau règlement européen sur l'utilisation durable des produits phytopharmaceutiques doit inclure l'innovation

Aujourd'hui, le nouveau règlement européen sur l'utilisation durable de la protection des plantes a été présenté par la Commission au Parlement européen.
afsca-verifie-lexposition-aux-residus-de-produits-phytopharmaceutiques-par-la-consommation-de-fruits-et-legumes-2014-2020

AFSCA vérifie l’exposition aux résidus de produits phytopharmaceutiques par la consommation de fruits et légumes

Chaque année, l'AFSCA vérifie les niveaux de résidus de quelque 600 produits de protection des plantes différents dans plus de 3.000 denrées alimentaires.
brochure-cle-may-2022

Brochure CropLife Europe sur l'utilisatoin des produits de protection des plantes et la sécurité alimentaire

Brochure sur l'utilisation des produits de protection des plantes et la sécurité alimentaire.
le-secteur-mise-sur-linnovation-pour-contribuer-a-la-realisation-des-objectifs-de-developpement-durable

Une industrie en transition

Le secteur belge de la chimie et des sciences de la vie s’engage en faveur du Green Deal européen avec son nouveau rapport de développement durable
regardez-la-nouvelle-video-sur-les-plantes-malades-et-les-maladies-des-plantes-dans-le-jardin-et-suivez-phytofar-sur-youtube

Regarder la nouvelle vidéo sur les plantes malades et les maladies des plantes dans le jardin

regardez-les-nouvelles-videos-sur-les-pollinisateurs-et-les-mauvaises-herbes-et-suivez-phytofar-sur-youtube-en-nbsp

Regardez les nouvelles vidéos sur les pollinisateurs et les mauvaises herbes !

Après l’importance de l'étiquette, la prévention des limaces et la protection de vos animaux domestiques, nos conseils se tournent maintenant sur les pollinisateurs et les mauvaises herbes.
l-industrie-europeenne-des-produits-de-protection-des-plantes-egalement-bio-s-engage-a-soutenir-le-pacte-vert-europeen-green-deal

L’industrie européenne des produits de protection des plantes s’engage à soutenir le Pacte vert européen (Green Deal).

L’industrie européenne de produits de protection des plantes a pris une série d’engagements ambitieux visant à soutenir le Green Deal européen.
nouveau-film-lisez-l-etiquette-en-suivez-phytofar-sur-youtube

Nouveau film : lisez l’étiquette !

L'étiquette d'un produit de protection des plantes contient une multitude d'informations. Regardez la nouvelle vidéo et suivez Phytofar sur YouTube !
comment-proteger-vos-animaux-domestiques-quand-vous-utilisez-des-produits-dans-votre-jardin

Comment protéger vos animaux domestiques quand vous utilisez des produits dans votre jardin ?

Vous trouverez les réponses dans nos nouvelles vidéos !
la-belgique-un-precurseur-de-lutilisation-durable-des-produits-de-protection-des-plantes

La Belgique : un précurseur de l’utilisation durable des produits de protection des plantes.

Après un retard dû à la crise COVID-19, la Commission européenne a publié des documents importants pour le secteur agricole visant à mettre l’Union européenne sur la voie du renouveau au profit du climat et de la biodiversité.
utilisation-durable

Utilisation durable

Belplant, aussi, apporte sa pierre à l’édifice d’un environnement vivable, en élevant l’utilisation durable et l’application correcte des produits de protection des plantes (PPP) au rang de ses principales priorités.
securite-alimentaire

Sécurité alimentaire :

toutes les études scientifiques démontrent qu’il est sain de manger des fruits et des légumes, que ceux-ci soient issus de l’agriculture traditionnelle, intégrée ou biologique.
produits-de-protection-des-plantes

Que sont les produits de protection des plantes ?

D'un point de vue légal, une distinction est faite entre les pesticides, les produits de protection des plantes et les biocides.
importance-des-produits-de-protection-des-plantes-une-alimentation-saine-et-d-excellente-qualite-en-abondance

Importance des produits de protection des plantes : une alimentation saine et d’excellente qualité en abondance

Les produits de protection des plantes (PPP) durables revêtent une importance cruciale dans la production d’une alimentation saine et d’excellente qualité en abondance.
maison-et-jardin

Maison et jardin

Vous êtes à la recherche de produits pour donner du tonus à votre gazon ou le maintenir en bon état, de pièges pratiques et écologiques pour enrayer facilement les assauts de la pyrale du buis, ou encore d’un herbicide écologique à appliquer après avoir sarclé et appliqué une couche d’écorce ? Quelle que soit votre question, Phytofar est là pour vous aider !
de-beaux-espaces-verts

De beaux espaces verts

La protection des plantes est essentielle pour garantir la santé et la beauté des espaces verts – parcs, bords de route, terrains de sport, terrains de golf, talus, chemin de fer, terrains industriels et aéroportuaires et jardins publics.
comment-les-produits-de-protection-des-plantes-sont-ils-fabriques

Comment les produits de protection des plantes sont-ils fabriqués ?

Lorsqu’ils développent un nouveau produit de protection des plantes, les scientifiques s’emploient en premier lieu à trouver les 'points faibles’ du ravageur et à développer une molécule qui s’y attaque.
reglementation

Législation

Le processus officiel d’autorisation des produits de protection des plantes, appliqué dans l’Union européenne, est l’un des plus stricts du monde
emballages-vides-recycles

Emballages vides recyclés

En Belgique, AgriRecover coordonne la collecte des emballages vides des produits de protection des plantes, des engrais, des semences et des biocides, du secteur professionnel. Les produits phytopharmaceutiques non utilisables (les PPNU) sont également collectés.
gouvernement-et-industrie-approche-conjointe-pour-remedier-aux-depassements-de-produits-de-protection-des-plantes-dans-les-eaux-de-surface-en-belgique

Gouvernement et industrie approche conjointe pour remédier aux dépassements de produits de protection des plantes dans les eaux de surface.

Il arrive encore trop souvent en Belgique que l’on détecte des concentrations dépassant les limites autorisées.
le-printemps-est-de-retour-et-avec-lui-son-lot-de-travaux-de-jardinage

Vous êtes prêt à réinvestir votre jardin ?

Le centre d’appel et les producteurs fournissent les informations utiles
utiliser-correctement-les-produits-de-protection-des-plantes-conseils-de-l-agriculteur-josse-et-jan-peeters

Utiliser correctement les produits de protection des plantes.

Conseils de l'agriculteur Josse et Jan Peeters.
utiliser-correctement-les-produits-de-protection-des-plantes-conseils-de-l-agriculteur-jean-pierre

Utiliser correctement les produits de protection des plantes.

Conseils de l'agriculteur Jean-Pierre.
utiliser-correctement-les-produits-de-protection-des-plantes-conseils-de-l-agriculteur-jan

Utiliser correctement les produits de protection des plantes.

Conseils de l'agriculteur Jan.
pulverisation-bien-geree-problemes-evites

Pulvérisation bien gérée = problèmes évités!

Règles d'or et points d'attention avant, pendant et après la pulvérisation.
protection-des-plantes-et-alimentation-saine-en-nbsp

Protection des plantes et alimentation saine !

Le rôle des solutions de protection des plantes durables dans la production d’une alimentation saine.
livre-phytofar-75-ans

Livre Phytofar 75 ans

A l’occasion de son 75ème anniversaire en 2016, Phytofar a demandé à Paul Muys, ancien journaliste de la VRT, d’écrire un livre sur le passé, le présent et l’avenir du secteur des produits de protection des plantes en Belgique.
topps-reduire-la-derive-de-pulverisation-flyers

TOPPS Réduire la dérive de pulvérisation, flyers

Les revues TOPPS promeuvent un ensemble de solutions, de bonnes pratiques, de conseils, d'astuces et d'outils qui permettront de gérer au mieux votre exploitation tout en respectant l'environnement.
topps-reduire-la-derive-de-pulverisation-guide-complet

TOPPS Réduire la dérive de pulvérisation, guide complet

Les revues TOPPS promeuvent un ensemble de solutions, de bonnes pratiques, de conseils, d'astuces et d'outils qui permettront de gérer au mieux votre exploitation tout en respectant l'environnement.
topps-reduire-le-ruissellement-et-lerosion-flyers

TOPPS Réduire le ruissellement et l'érosion, flyers

Les revues TOPPS promeuvent un ensemble de solutions, de bonnes pratiques, de conseils, d'astuces et d'outils qui permettront de gérer au mieux votre exploitation tout en respectant l'environnement.
topps-reduire-le-ruissellement-et-lerosion-guide-complet

TOPPS Réduire le ruissellement et l'érosion, guide complet

Les revues TOPPS promeuvent un ensemble de solutions, de bonnes pratiques, de conseils, d'astuces et d'outils qui permettront de gérer au mieux votre exploitation tout en respectant l'environnement.
les-produits-de-protection-des-plantes-pesticides-et-les-insectes-pollinisateurs

Les produits de protection des plantes et les insectes pollinisateurs.

L’industrie des produits de protection des plantes explique la recherche sur les abeilles et la santé des pollinisateurs.
Qui n'aime pas les cookies